Des choses à ne pas faire face à la déception de votre enfant

Votre enfant  passe par une déception et vous ne savez pas quoi faire ? Rien n’est inquiétant, tout le monde passe par des déceptions dans sa vie et cela peut arriver dès l’enfance. Toutefois, les enfants ne savent pas souvent bien gérer leurs émotions. Rassurez-vous tout  cela va passer ! Le plus important est d’aider votre enfant à acquérir les capacités nécessaires permettant de surmonter ses difficultés. En tant que parents, il existe certaines choses à éviter quand votre enfant fait face à une déception. Venez les découvrir ensemble dans cet article.

Une déception pour développer les capacités de votre enfant

Comme tous les jeunes, votre enfant doit confronter des déceptions pour pouvoir développer son intelligence émotionnelle : celle-ci qui lui donne la capacité de reconnaitre, comprendre et maîtriser ses propres émotions.

Un enfant qui n’a pas appris à faire face aux déceptions depuis son enfance, ne parviendra pas à surmonter les événements décevants qui arriveront lorsqu’il devient un adulte. Il est important donc d’enseigner à votre enfant à affronter ses obstacles dès le plus jeune âge. Vous pouvez demander conseil d’un coach personnel qui peut vous aider en cela.

Les choses à ne jamais commettre en tant que parents

Rechercher des solutions  à sa place

Votre enfant est déçu ? Laissez-le apprendre à s’adapter à ces situations. Inutile aussi de rechercher une solution à sa place. Si votre enfant par exemple a cassé son jouet, ne courez pas pour acheter un nouveau du magasin. Parlez plutôt avec votre bout ‘chou afin de lui aider à prendre du recul et mieux gérer sa déception. Vous pouvez lui rappeler d’une situation passée où il a pu surmonter son difficulté. Cela lui donne du courage et lui permet d’aller au bout au processus d’adaptation.

Autrement dit, lorsque votre enfant passe par une déception, laissez-le apprendre de la situation afin qu’il puisse trouver des solutions tout seul.

Ne pas comprendre les émotions de votre enfant

Lorsque l’enfant est déçu, cela peut entraîner plusieurs sentiments: il peut se met en colère comme il peut se sentir triste ou frustré. Dans une telle situation, il est important de l’entourer de comprendre ses émotions et de le laisser exprimer ses sentiments. Par exemple, votre enfant a besoin peut être de crier ou de pleurer, montrez à lui que vous êtes à ses côtés et que vous comprenez bien ses sentiments. S’il y en a besoin, vous pouvez lui encourager à dessiner sa colère ou sa tristesse. Cela peut lui aider à vider son sac en évitant tout acte de violence.

Ne pas garder vos limites

Si votre enfant est déçu parce que vous n’avez pas lui laisser jouer aux vidéos tard chez un copain, il doit s’habituer à respecter vos décisions. De votre côté, vous devez garder des limites stables et prévisibles. Cela permet à votre enfant de s’adapter facilement avec ces situations.

Dès qu’il rentre à la maison, rappelez lui des règles et laissez le exprimer ses émotions. Restez constant et calme !

Ne pas accompagner votre enfant

Pour mieux faire face à sa déception, votre enfant a besoin d’être accompagné par ses parents dans ce processus de maturation émotionnelle. Montrez à lui donc votre intérêt et essayer de lui orienter sans chercher à résoudre  ses problème à sa place. De cette façon, vous pouvez aider votre bout‘chou à acquérir les capacités nécessaires permettant de faire face aux petits problèmes du quotidien. Si vous souhaitez avoir des conseils d’un professionnel, n’hésitez pas à consulter un coach personnel. C’est le seul capable de vous aider en cette matière !

En résumé, le dialogue est indispensable au sein d’une famille. Bien communiquer avec votre enfant et savoir l’écouter, peut vous permettre de mieux lui connaitre et de reconnaitre ses réactions. Cela est important pour régler les problèmes d’une manière constructive et pour mieux gérer la colère ou la frustration liée à une déception.

Laisser un commentaire